L’adolescence… ou la magie du streetwear !

Pour vous aidez à comprendre le concept All Moun Fashion, je pense qu’il est important de commencer par le commencement. C’est-à-dire à mes débuts dans la mode mais surtout dans la vie.


Alors voici mon histoire….


Quand j’étais adolescente, j’étais grande, très mince avec des longues jambes et des grands pieds.

Résultat : Impossible de trouver un pantalon en taille 36 qui soit assez long, impossible de trouver un pull en taille 34 qui soit assez long et impossible de trouver des chaussures pointure 42 qui ne fasse pas trop femme.


En été j’arrivais à tricher un peu avec des jupes qui se transformaient en mini, des t-shirts courts et des sandales.

Mais en hiver c’était une tout autre affaire…


Heureusement je suis née dans les années 80 et le streetwear m’a sauvé pendant un temps.

Côté pantalons, les baggy faisaient partie intégrante de ma garde-robe. Pour choisir mon look, tout partait du choix du baggy. Puis j’ajoutais un sweatshirt, à capuche de préférence et avec une poche avant où j’aimais réchauffer mes mains.

Je ne l’avais pas mentionné mais je fais partie de ces gens que l’on appelle « frileux » !

Et j’en arrive au plus important… les baskets (ou les bottines) ! Elles devaient évidemment être assortis au reste de la tenue.

J’accessoirisais ensuite avec mon sac de cours (Ai-je mentionné que j’aimais aussi beaucoup les sacs ?) et des bijoux, principalement des bagues et des boucles d’oreilles.


Je vous laisse imaginer mon look d’ado, baggy, sweat, basket, l’extra large étant à l’honneur. Pour celles qui connaissent (et aussi pour elles qui découvrent), je vous laisse admirer mes inspirations de l’époque et aussi apprécier la musique bien sûr !






Merci aux marques de pantalons streetwear qui m’ont aidé à survivre à l’adolescence !


Mais et après…. Je vous raconte la suite dans un prochain épisode.


Photo: Robert Gamble (Instagram @gambler936)






15 vues0 commentaire